_rense-squelette-_s.jpg Selon l'arrêté du 28 février 1952, avant toute vaccination, tout médecin devrait en France faire les examens suivants :



Un bilan clinique et biologique complet, à savoir : 1/un ionagramme complet et un dosage de l'urée

2/un lipidogramme

3/un bilan endocrinien

4/un titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies,

5/ un test de dépistage du SIDA et de toutes les hépatites ( ces maladies sont des CONTRE INDICATIONS FORMELLES A TOUTE VACCINATION , ainsi d'ailleurs que toute personne vivant avec une greffe d'organe )

6/une électrophorèse et une immunopherèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelles de l'organisme à fabriquer des anticorps.

7/un bilan radiologique , à savoir une radiographie panorapique dentaire et celà dès qu'il y a au moins une dent dévitalisée et une radiographie pulmonaire pour éliminer toute image de tuberculose pulmonaire. Par ailleurs, il n'est pas inintéressant de savoir que le 5 décembre 1957, 101 députés socialistes ont déposé une proposition de loi tendant à abroger l'obligation vaccinale en France. Parmi eux, Messieurs DEFFERRE , CAPDEVILLE, PROVO et SAVARY. La France est le seul pays d'Europe à avoir maintenu 4 vaccins obligatoires (, DTP + BCG, jusqu'en 2007 , où il y a eu la suppression de l'obligation du BCG ). Comme par hasard, c'est aussi le pays qui compte le plus de cas de tuberculoses et de tétanos mais aussi le premier pays producteur de vaccins au monde.

QUOIQU'ON VOUS DISE AUCUN AUTRE VACCIN QUE LE DTP N'EST PLUS OBLIGATOIRE EN FRANCE QUE CE SOIT LE ROR, L'HEPATITE, LE HPV, LA SCARLATINE, LA COQUELUCHE, LA VARIOLE, LA MENINGITE, LES PENTAVALENTS, HEXAVALENTS QUE TOUS LES PEDIATRES PROPOSENT. Voici aussi ce que l'association ALIS publie sur le vaccin DTP restant donc le SEUL obligatoire. http://www.alis-france.com/download/suspensionDTP.pdf Suspension du vaccin DTP

L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) a fait paraître le 12 juin 2008 un communiqué où elle annonçait « qu’en raison d’une augmentation importante du nombre de manifestations allergiques à la suite de la vaccination par le DTP, le fabricant Sanofi Pasteur-MSD a décidé de suspendre temporairement la distribution de la spécialité vaccin DTPolio dans l’attente des résultats des investigations complémentaires. Le rappel des lots étant effectué le 12 juin 2008, le vaccin DTP ne sera plus disponible dans les officines à cette date. ».

Il n’y a aucune raison de céder à la panique, le DTP n’est plus en pharmacie, ce qui veut dire que les seuls vaccins obligatoires sont introuvables donc impossibles à pratiquer. Aucune raison non plus d’accepter que votre médecin fasse d’autres vaccins non obligatoires.



Le vaccin le plus proche du DTP qui vous sera proposé, le REVAXIS, n’ayant pas d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour les enfants de moins de 6 ans, les autres vaccins comportant des valences non obligatoires et donc non couvertes pour leurs effets indésirables par l’Etat, puisque non obligatoires, l’obligation de vaccination contre la Diphtérie, le Tétanos et la Polio est donc suspendue pendant la période d’indisponibilité du vaccin DTP.

Au regard des articles L 3111-2, L 3111-3n et R 3111-17 du Code de la Santé Publique en ce qui concerne les obligations vaccinales, pour l’entrée en collectivité, crèche, école maternelle, école primaire, les médecins, sans engager leur responsabilité, peuvent établir un certificat comme suit :

« Je soussigné (Nom, prénom) docteur en médecine, atteste que l’enfant (Nom, prénom, date de naissance) ne peut recevoir le DTpolio obligatoire, ce dernier ayant été retiré du marché ; ce retrait a d’ailleurs fait l’objet d’un communiqué de l’AFSSAPS le 12 juin 2008.

Les autres vaccins ne répondent pas au caractère légal de l’obligation vaccinale en

France.

Cette situation sera à réexaminer lorsque le vaccin sera de nouveau disponible ».