L.jpegAprès l'accusation de maltraitance de la petite Lelya en janvier qui s'est finalement avérée infondée, c'est maintenant le CHU de Nantes qui est mis en cause par la famille. Leur avocat, Maître Ludot, a saisi le Tribunal Administratif afin de clarifier les responsabilités du CHU de Nantes.

L'UNACS suit ce dossier ainsi que celui de la petite Anna actuellement en placement provisoire suite à une nouvelle dénonciation probablement encore abusive par le CHU de Nantes. Que se passe t-il au CHU de Nantes ?

Autre(s) article(s) sur le même sujet :