L'UNACS reprend le dossier juridique et apporte son soutien aux parents qui depuis plus d'un mois sont sans aide juridique, le SAMU n'est pas le seul responsable dans cette histoire dramatique; les vaccins Infanrix et Prevenar 13 n'y sont certainement pas pour rien, mais le corps médical ne communique pas sur cet aspect troublant. Nous avons demandé à Maître Ludot de prendre cette affaire. La justice va être saisie dans les heures qui viennent afin que tous les aspects de cette catastrophe médicale ne soit ne soient pas laissés au hasard et que ces parents ne soient pas abandonnés à leur triste sort. Si vous voulez aider cette famille envoyer un don à l 'UNACS.