unacs-anna-2015.jpgVoilà plus de 8 mois que des personnes cherchent à trouver en vain une éventuelle culpabilité des parents d'Anna. Malgré leur incapacité à prouver quoi que ce soit, les services sociaux du conseil départemental ont réussi à faire nommer un administrateur AD HOC par les autorités.

S'ils en sont arriver là, c'est parce que les parents ont refusés l'internement de la maman et d'Anna pendant 8 jours dans l'unité de pédopsychiatrie du CHU de Nantes http://www.chu-nantes.fr/centre-nantais-de-la-parentalite-consultations-parents-bebes-673.kjsp.

Une procédure est en cours, les parents ont saisi leur avocat pour interjeter appel de la décision.

Le budget du service "Home" est-il soumis à un taux d'occupation minimum à l'année sous peine de fermeture ?