Les experts mandatés par le juge de Clermont-Ferrand ont obtenu le droit de saisir les lots de vaccins contaminés pour les analyser. Ils se rendent au laboratoire CSP cet après-midi pour procéder à la saisie. Les avocats des familles et l'UNACS sont sur place.

MENINGITEC-M6-Le1945-05-04-2016.jpgConformément à leur mission, les experts procéderont ensuite aux analyses qualitatives et quantitatives des lots de vaccins saisis, puis devront adresser aux familles un courrier personnalisé pour le(s) lot(s) concernant leur(s) enfant(s). Les analyses devraient permettre de savoir ce que chaque vaccin contient.

Cette saisie inédite n'est qu'une étape dans le processus judiciaire en cours.

En effet, avec les avocats des familles, l'UNACS travaille sur d'autres investigations, en collaboration avec d'autres pays concernés, et cela afin que de véritables réponses soient apportées aux milliers de familles victimes, sans que le Ministère de la santé français ne classe ce dossier épineux — qui révèle une fois de plus les problèmes de sécurité des vaccins — avec la formule habituelle : « problème franco-francais ».

L'équipe de l'UNACS