Vaccin anti-HPV : campagne de vaccination en masse dans les collèges de Guyane et du Grand-Est

La Guyane et la région Grand-Est ont été choisies pour expérimenter la vaccination contre le HPV (papillomavirus humain) en milieu scolaire. Cette décision fait suite à la loi de financement de la sécurité sociale 2019, votée en lecture définitive le 3 décembre 2018 dans un hémicycle quasi vide (82 votants sur 577 députés élus).

L'administration sanitaire organise en collaboration avec l'éducation nationale une campagne de vaccination expérimentale dans les collèges.


À partir d'octobre 2019, et pour une durée de trois ans la Guyane organisera des campagnes de vaccination gratuite des jeunes filles scolarisées de la 6ème à la 3ème des communes de Camopi, Grand Santi, Maripasoula, Papaïchton, Saint-Georges de l’Oyapock, ainsi qu’un échantillon de celles résidant à Saint Laurent du Maroni (un collège concerné par cette action). Pour toucher l’ensemble des jeunes filles ciblées, l'Agence Régionale de Santé de Guyane explique que les vaccinations seront réalisées dans les établissements scolaires, c'est-à-dire au sein des collèges des communes retenues. Une deuxième dose de vaccin sera proposée aux mêmes jeunes filles en avril 2020.

Ces campagnes expérimentales continueront dans les mêmes zones en 2020 et 2021 pour les nouvelles jeunes filles entrant dans la tranche d’âge retenue. Et selon l’évolution des recommandations nationales, l’expérimentation pourrait s'élargir aux jeunes garçons.

Ce lundi 6 mai, trois associations citoyennes ont adressé une lettre aux principaux des collèges concernant leurs responsabilités dans le cadre de la campagne de vaccination envisagée dans leurs établissements.

Ce courrier attire l'attention des chefs d'établissements sur leurs obligations et celles des médecins avant vaccination.

Il est rappelé, conformément à la loi, le devoir d'informer les parents d'élèves de manière individuelle sur les actes médicaux proposés et sur les risques encourus par la vaccination. Il est également rappelé l'obligation de recueillir l'accord parental avant de vacciner un élève, ainsi que le principe du respect des refus en matière médicale.

Si vous vous posez des questions, que vos enfants sont concernés par cette campagne de vaccination, vous pouvez contacter l'Union Nationale des Associations Citoyennes de Santé (UNACS) par courriel à : contact@unacs.org

Si vous le souhaitez, vous trouverez ci-dessous le courrier à télécharger, à imprimer, puis à adresser aux responsables des collèges concernées et des associations de parents d'élèves.

Courrier à télécharger au format PDF

Devenir bénévole

Je souhaite consacrer un peu de mon temps pour le respect des droits humains en matière de santé. Quelles que soient mes expériences, j'ai des compétences et des qualités à partager.

Je rejoins l'UNACS

Faire un don

Je souhaite soutenir les actions de l'association mais je suis déjà occupé par ailleurs. Je deviens donateur ponctuel ou donateur régulier.

Je fais un don à l'UNACS

Restons connectés

Je souhaite rester informé de l'actualité sur les questions de santé et sur mes droits.

Je m'abonne à la lettre d'information de l'UNACSS