Écrit par 11h10 Bien-être & Beauté

Les implants capillaires sont-ils douloureux ?

douleur opération implantation capillaire

Les implants capillaires sont une solution efficace contre les pertes de cheveux. En effet, la calvitie ou l’alopécie sont des maladies qui touchent la plupart des hommes et des femmes.

Ainsi, pour limiter les pertes de cheveux ou d’éventuels chocs psychologiques liés à ce phénomène, vous pouvez recourir aux implants capillaires sans craindre d’être douloureux. Mais comment se déroule l’implantation capillaire ? L’opération est-elle vraiment indolore ? Nous vous livrons tous les détails dans cet article.

La greffe de cheveux ou les implants capillaires

Les implants capillaires ou la greffe de cheveux sont une solution idéale et esthétique pour arrêter les dégarnissements et éclaircissements des cheveux. C’est une opération qui sert à couvrir de cheveux les zones du crâne éclaircies.

implants capillaires douleur

Pour effectuer cette opération, les cheveux sont prélevés au niveau de la couronne arrière. Cette dernière est connue comme la zone du crâne où ne tombent jamais de cheveux.   Autrement dit, la greffe de cheveux consiste à implanter dans les zones dégarnies, les cheveux prélevés au niveau de votre couronne arrière.

En ce qui concerne, les zones dégarnies, il peut s’agir des golfes temporaux, de la région frontale ou de la raie centrale chez la femme ou encore du vertex chez l’homme. Les régions de calvitie divergent alors d’un patient à un autre.

Par ailleurs, la greffe de cheveux est adaptée dans le traitement des alopécies androgénétiques et hormonales, des alopécies traumatiques, accidentelles, des calvities héréditaires, des cicatrices sur la tête, etc.

Les implants capillaires : douloureux ou non ?

Ce type de chirurgie est pratiquement indolore puisque l’opération se fait sous anesthésie locale. De plus, vous bénéficiez d’une assistance médicale spécialisée. En effet, avant le prélèvement des cheveux, une anesthésie est réalisée par infiltration pour endormir votre couronne arrière. Ainsi, au cours de la transplantation capillaire, vous ne ressentez aucun mal.

Cependant, il est probable que vous ressentez la douleur à la piqûre de l’aiguille de l’injection de l’anesthésiant. Par ailleurs, des patients affirment ressentir de légères douleurs au cours de l’extraction des follicules et pendant l’implantation des greffons. D’autres affirment ressentir des picotements à la fin de l’opération.

Il faut noter que les implants capillaires ne sont pas douloureux car il n’agissent pas en profondeur sur la peau, ce qui amoindrit les effets posts-opératoires. La greffe de cheveux est donc un mal léger et éphémère.

Les techniques phares de la greffe capillaire

Il existe deux techniques phares d’extraction capillaire qui précèdent l’étape de l’implantation capillaire. Il s’agit des méthodes de la FUT et de la FUE.

En ce qui concerne la méthode d’extraction capillaire FUT (Follicular Unit Transplantation) encore appelée la bandelette, elle est adaptée pour les cheveux fins et longs. Cette technique d’extraction capillaire facilite le prélèvement sur une surface de 30 mm. Elle permet également de prélever un nombre important de greffons estimé à environ 7500 unités folliculaires. C’est une technique très fiable. Vous n’aurez pas à subir un rasage de la couronne arrière.

greffe de cheveux douleur

Il est possible que l’opération laisse des croûtes sur la surface dégarnie. Dans ce cas de figure, vous n’aurez qu’à attendre les premiers jours après l’opération pour voir ces croûtes disparaître. Par ailleurs, les cheveux commencent à repousser au bout de quelques jours et d’autres greffons bien plus tard, soit 01 mois après l’opération d’implantation capillaire.  

Quant à la technique FUE (Follicular Unit Extraction), elle est indiquée pour les cheveux rasés et les cuirs chevelus abondants. Cette méthode consiste à extraire un à un les follicules pileux au niveau de la partie donneuse du crâne. Contrairement à la technique FUT, ici un rasage est préalablement réalisé. Ensuite, grâce à un micro-punch d’environ 1 mm, 1 à 4 greffons sont extraits de la zone donneuse. C’est une technique qui ne laisse pas transparaître les signes d’une intervention. Cependant, la méthode FUE reste fiable à moins de 70 %.

Le processus d’implantation capillaire

L’implantation se fait sur trois étapes que sont : le prélèvement des greffons, la préparation de la surface de greffe et implantation finale.

En effet, le processus d’implantation démarre avec le prélèvement des greffons dans la zone de la couronne arrière. C’est l’étape au cours de laquelle vous choisissez votre technique d’implantation. Ainsi, en accord avec votre médecin et après son diagnostic, vous convenez de la technique à user. Une fois la technique choisie, une anesthésie locale s’ensuit pour vous éviter les douleurs.

L’étape suivante est celle de la préparation de la zone de la greffe des cheveux. C’est l’étape la plus délicate de toutes. Elle se fait d’ailleurs en équipe de 2 à 5 personnes. Au cours de cette phase, les greffons sont placés dans « une solution saline réfrigérée ». Les membres de l’équipe procèdent ensuite au découpage et au prélèvement de 1 ou 2 follicules pileux ou 3 à 4 follicules pileux. Et pour finir, les plasticiennes interviennent pour rendre minutieuse l’intervention chirurgicale. 

greffe cheveux
opération implant capillaire

La phase de l’implantation de cheveux est la dernière étape dans le processus de la greffe capillaire. De ce fait, le chirurgien peut opter pour l’usage des micro-impacts. Ces derniers servent à faire de petits trous de 0, 7 à 1,2 mm. Il peut choisir d’opérer avec les micro-fentes pour effectuer de petits trous à l’aide d’un scalpel dans la zone dégarnie. Il peut également préférer le laser pour éviter les saignements lors de l’intervention chirurgicale.

Après avoir effectué son choix d’outil à utiliser, le chirurgien procède à l’implantation des greffons dans les incisions. Cette phase de implants capillaires n’est pas douloureux mais c’est la plus longue. Elle dure habituellement 3 h.

Les précautions à prendre et le coût d’une greffe capillaire

En ce qui concerne les précautions à prendre, elles sont les mêmes pour deux méthodes d’implantation. Vous pouvez vaporiser un spray antiseptique sur la zone greffée le jour et le lendemain de l’intervention. Au niveau de la zone donneuse, appliquez de la crème valorisante les jours après l’opération. Vous pouvez également utiliser un shampoing antiseptique après votre implantation capillaire.

Il n’existe pas des tarifs standards pour ce type d’opération. Les coûts varient d’un établissement à un autre, qu’il s’agisse des centres de médecine esthétique ou des cliniques de dermatologie, etc. Par exemple, le tarif d’une technique FUT tourne autour de 5000 à 6000 euros. Quant à la technique FUT, son tarif peut aller jusqu’à 10 000 euros.

Voilà en quelques lignes, les connaissances nécessaires liées aux implants capillaires. Si vous subissez les affres de la calvitie, n’hésitez pas à privilégier cette solution. Vous n’avez pas à craindre la douleur ; elle est supportable. 

Fermer