C’est quoi le masago et quels sont ses différents usages ?

masago

Issu du capelan, un poisson vivant dans les océans, le masago est un aliment très prisé dans la cuisine des asiatiques. C’est un ingrédient spécial qui est recherché à travers le monde à cause de son goût savoureux et de ses vertus nutritionnelles qu’il offre. De quoi se compose t-il ? Quels sont les avantages qu’il garantit en matière de nutrition ? Découvrez dans cet article toutes les informations essentielles sur un tel produit afin de profiter au maximum de ses bienfaits.

Quels sont les particularités du masago ?

Le masago est un oeuf comestible provenant du Mallotus Villosus femelle avant son frayage. Il possède une teinte jaune pâle et a une texture croquante. Très faible en matières caloriques, il est constitué d’un nombre élevé de nutriments notamment les lipides, les carburants, les protéines, les vitamines E, C, B2, B9, B12, le phosphore, le sélénium, les matières grasses saines, et des sels minéraux.

Le masago est un aliment qui est utilisé de façon générale pour agrémenter ou garnir les plats en cuisine. Il est ajouté dans la réalisation des sushis, et aussi dans une diversité de mets à chauds ou à froids tels que les nouilles, le riz…

Quels sont les avantages de sa consommation ?

Avec sa teneur forte en composés organiques et minéraux, la consommation du masago offre plusieurs bienfaits pour la santé. Son taux essentiellement élevé en vitamines B12 ( 47%) est bénéfique pour certaines fonctions de l’organisme. En effet, ces nutriments permettent de fortifier le corps en leur apportant encore plus d’énergie. Ils aident à développer les globules rouges nécessaires pour la production du sang.

En dépit de sa petite forme, le masago est une excellente source protéinée à l’instar des œufs de poule.  La consommation de 28 grammes de ce produit vous fournit 0,006 kilogramme de protéines au même moment où un œuf ordinaire de 50g vous en offre 0,008kg. Le plus souvent ce nutriment est recherché dans la consommation de la viande avec les risques que cela comporte (l’obésité, les hémorroïdes, etc…). Ainsi, vous pouvez substituer votre alimentation en chair par du masago de temps en temps pour éviter les maux précités.

De plus, à cause de la présence de sélénium dans sa constitution, se nourrir de cet aliment permet de vous déstresser. Aussi grâce à ce nutriment qui est un corps simple, vous pouvez renforcer la fonction immunitaire de votre système en plus de fortifier votre mental. Par ailleurs, l’œuf de capelan est conseillé aux personnes âgées car il contribue à réduire les maladies cardiologiques et coronariennes.

En réalité sa teneur en Oméga3 favorise la régulation inflammatoire ainsi que la formation des caillots sanguins en fluidifiant le sang. Ce qui contribue à une libre circulation du sang vers les veines menant au cœur.

Le masago : pas toujours bon à consommer ?

Compte tenu de sa valeur nutritionnelle, une demande accrue du masago est remarquée par les écologistes. Pour satisfaire la clientèle et gagner d’avantage, les producteurs s’adonnent à la pêche excessive des capelans femelles œuvés et avec des méthodes pas très recommandées pour la sauvegarde de l’environnement. De telles pratiques peuvent conduire à la disparition de l’espèce. Ce qui serait bien dommage puisque comme n’importe quel être vivant, ce poisson à son rôle à jouer dans l’écosystème.

Quant à sa consommation,  il est à rappeler que c’est un aliment riche en sodium (Na) mais pour un meilleur goût, Il faut user de sel dans sa préparation. Cette pratique amène en fin de compte à manger des mets avec une forte teneur en Na. Ce qui n’est pas forcément bénéfique pour la santé puisque cela peut causé de nombreuses maladies en l’occurrence l’hypertension, le diabète…

Notez que 1g de Na équivaut à 2,5g de sel et une cuillère à thé de masago peut contenir 20g de Na soit 50g de sel. C’est pour cette raison que pour les personnes souffrantes de problèmes artériels, cet aliment doit être réglementé le plus possible.

Chez certains individus qui ont un organisme un peu sensible à la prise de fruits marins ou de crustacés, l’on constate qu’il peut être une réelle source d’allergie. Chez ces sujets, cet aliment créé des réactions cutanées, des démangeaisons, des enflures, des troubles de respiration… Au pays des sushis, ces pontes de poisson sont selon une étude, le sixième aliment responsable des allergies du fait de la vitellogénine dont le masago est constitué.

L’autre face cachée de l’iceberg est que cet ingrédient pour qu’il y ait toujours un meilleur goût est mélangé par les producteurs avec des substances dangereuses pour la santé à l’exemple du sel sodique de l’acide glutamique (MSG) et du fructose. De tels produits sont capables s’entraîner des dysfonctionnements du corps ou certains maux tels que le mal de tête, la rougeur cutanée et des troubles de fatigue, l’augmentation du poids ou le diabète.

De quelle manière utiliser le masago ?

Vous pouvez utiliser le masago de différentes manières. Vous pouvez choisir de préparer ce délicieux ingrédient mi-croustillant et salé tout seul en l’assaisonnant avec des herbes aromatisés ou des épices pour toujours encore plus de saveur ou l’incorporer dans des plats en tant que garniture ou même vous en servir comme ingrédient de base pour confectionner des recettes.

Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour préparer à la maison vos sushis. Pour ce faire, ajoutez à l’intérieur de votre réalisation quelques grammes de ces ovules de poisson et appréciez le résultat à la bouche. Ou encore faites un mélange de wasabi + masago ou de la mayo bien épicée et mettez le tout à l’intérieur de vos roulés de poisson. Vous aurez comme résultat un agréable met parfumé et complet.

Utilisez ces œufs pour faire remonter l’odeur et accentuer le goût de vos bols de riz. Mettez cet aliment dans les pâtes alimentaires (nouilles) en substitut des autres garnitures ou comme supplément pour plus de gourmandise.

Pour un plat de capelan au complet, vous pouvez y dresser à sa surface du masago pour beaucoup plus de saveurs et de présentation. Rappelez-vous de faire usage de juste un peu de sel lors de toutes ces réalisations car cet œuf est riche en sodium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *