Écrit par 14h42 Nutrition & Santé

Stase stercorale : Tout savoir sur ce problème intestinal

stase stercorale

 La stase stercorale est une expression peu utilisée dans le registre courant. Beaucoup se posent d’ailleurs des questions sur la nature de ce malaise. Il s’agit en fait d’un trouble engendré par la constipation. Les symptômes peuvent être bénins dans certains cas. Il est quand même important de le traiter pour éviter d’autres complications encore plus graves. Nous vous proposons de découvrir dans cet article la stase stercorale et tout ce qu’il y a à savoir sur ce problème intestinal.

La stase stercorale, qu’est-ce que c’est ?

La stase stercorale désigne, par définition, la stagnation des matières fécales dans le côlon ou le gros intestin. Cette constipation peut être provoquée par un défaut de transit. L’expression stase stercorale est employée surtout dans le domaine de l’imagerie médicale. Plus précisément, lorsque le radiologue examine les signes qui peuvent traduire un encombrement de selles.

troubles intestinaux

Il s’agit, en effet, d’un problème de transit intestinal. Ce dernier s’explique par l’évolution des aliments le long du tube digestif. La première partie de l’intestin, appelée intestin grêle, favorise l’assimilation des nutriments par l’organisme.

Quant à la deuxième partie qui est le gros intestin, elle renferme trois éléments essentiels : le côlon, le cæcum et le sigmoïde. À ce niveau, il existe des bactéries qui sont là juste pour dégrader ce que l’organisme ne sera pas en mesure d’assimiler. C’est qui engendre les matières fécales. Ces dernières vont être ensuite stockées dans le rectum. Au moment de la défécation, elles seront évacuées.

Comment peut-on reconnaitre la stase stercorale ?

Le premier symptôme de la surcharge stercorale reste la constipation. Il faut préciser que c’est lorsqu’il y a moins de quatre selles par semaine qu’on parle de constipation. Les matières fécales, dans ce cas, sont pour la plupart sèches et dures. Elles sont très difficiles à évacuer. La constipation peut être à la base du sang dans les selles chez certains souffrants. D’autres peuvent constater une perte de poids considérable.

Par ailleurs, ce mal peut aussi entraîner au niveau du côlon une hypersécrétion. Ce qui peut occasionner une diarrhée. Il est important d’approcher un médecin si de tels constats se font. Il faut dire que c’est le blocage des matières fécales dans le côlon qui engendre la constipation.

Les personnes souffrantes ressentent des douleurs abdominales atroces. Certains patients peuvent connaître des ballonnements. Chez d’autres, ils émettent des gaz répétés. C’est justement la raison pour laquelle les médecins proposent les examens d’imagerie. Il est essentiel de savoir comment évacuer une stase stercorale.

definition stase stercorale

Comment se fait le traitement de la stase stercorale diffuse ?

Il existe des gestes très simples pour le traitement de la stase stercorale colique diffuse. Il faut prioriser la consultation médicale. C’est la toute première action à adopter, dès le constat des symptômes. Après le diagnostic, il faut veiller à ce que le traitement s’ensuive immédiatement. Ainsi, il n’y aura plus à faire de longs séjours à l’hôpital ou subir une opération chirurgicale.

Tout ce qui est laxatif

Le professionnel de santé peut prescrire des médicaments laxatifs. L’objectif est de rendre facile l’évacuation des détritus. Les malaises ressentis lors de la défécation sont ainsi prévenus. Il faut prendre les comprimés avec modération. Car ils peuvent déranger le transit intestinal. L’huile de paraffine est aussi recommandée pour soigner la stase stercorale.

L’épurement anal

On peut, avec un lavement anal, soigner la stase stercorale pancolique. Cette méthode convient bien à une constipation qui dure plus de deux jours. Si, après le lavement, les symptômes persistent, il est alors impératif de consulter un médecin.

Par ailleurs, il y a des précautions à prendre pour prévenir ce mal. Il faut par exemple éviter la rétention stercorale. Autrement dit, il ne faut pas retenir l’envie d’aller à la selle. Il est recommandé même d’essayer d’aller aux toilettes chaque jour à une heure bien définie.   

Fermer