Écrit par 8h42 Nutrition & Santé

Comment devenir ostéopathe ?

praticien metier osteopathe

L’ostéopathe est un expert qui guérit les troubles fonctionnels (comme le mal de dos, les problèmes digestifs) avec une thérapie manuelle. L’exercice de ce métier procure divers avantages et suscite l’attention d’un grand nombre de Français.

Pour preuve, on dénombre aujourd’hui au moins 26 000 praticiens en France. Toutefois, comme toutes les professions, le métier d’ostéopathe exige des compétences spécifiques et des aptitudes pour sa pratique. Découvrez dans cet article l’essentiel à savoir pour être un ostéopathe aguerri.

Qu’est-ce qu’un ostéopathe ?

Avant d’aborder les qualités requises pour devenir ostéopathe, vous devez connaître ses véritables implications. Cela vous permet de mieux appréhender les exigences du métier.

L’ostéopathie est considérée comme une médecine non conventionnelle. En effet, elle se base sur le fait que des manipulations du système musculaire et squelettique peuvent contribuer à guérir des troubles fonctionnels.

diplome osteo

L’ostéopathe exerce donc sa fonction en soignant des parties de l’anatomie humaine avec ses mains. Mais avant, il doit diagnostiquer la pathologie qui est en cause. Pour ce faire, il pose une série de questions aux patients pour déterminer et comprendre les symptômes exprimés. Cela lui permet aussi de savoir si l’intéressé a un passif médical.

Une fois la source du mal déterminée, le praticien propose le traitement le plus adapté selon qu’il s’agit d’un :

  • Enfant ;
  • Adolescent ;
  • Adulte ;
  • Ou d’un sénior.

Il effectue alors les gestes techniques adéquats pour guérir le mal.

Dans quel cadre consulter un ostéopathe ?

Généralement, la plupart des patients consultent ce professionnel à cause des problèmes de dos. Pourtant, il est capable de traiter :

  • Les troubles urinaires, digestifs et ORL ;
  • Les traumatismes postopératoires ;
  • Le stress ;
  • Les tendinites et les entorses, etc.

Par ailleurs, la plupart des ostéopathes travaillent en cabinet libéral. Ils peuvent aussi être embauchés ou exercer en tant que travailleurs indépendants dans un milieu hospitalier. Il arrive également qu’ils doivent travailler avec un kinésithérapeute ou un psychomotricien pour guérir le mal d’un patient. D’où l’importance d’avoir les aptitudes nécessaires à l’exercice du métier.

Quelles sont les qualités et les compétences indispensables pour devenir ostéopathe ?

Pour exercer ce métier, vous devez impérativement avoir de bonnes habiletés manuelles. Vous devez aussi avoir un très bon sens du relationnel, être patient, empathique et calme. Tout cela est indispensable pour pouvoir mener une discussion avec votre futur patient, comprendre son ressenti et identifier la source de son mal.

Vous devez aussi :

  • Avoir une excellente maîtrise de soi ;
  • Être en bonne forme physique ;
  • Et être autonome.

En dehors de tout cela, vous devez nécessairement avoir certaines compétences techniques. Pour les acquérir, vous devrez bien évidemment suivre une formation.

devenir ostéopathe

Quelles formations suivre pour devenir ostéopathe ?

Pour être un véritable ostéopathe, vous devez avoir les connaissances techniques essentielles à l’exercice du métier. Sans quoi, vous ne serez pas en mesure de dépister convenablement un patient. Pour obtenir ces compétences, vous avez le choix entre une formation initiale et une formation continue.

La formation initiale

Elle implique de suivre un apprentissage de cinq ans après le BAC, auprès d’un établissement agréé par le Ministère de la Santé. Au terme de cette formation, vous bénéficierez du titre d’ostéopathe homologué au niveau I et soutenu par un diplôme reconnu. Vous pourrez alors vous inscrire dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Une formation initiale en ostéopathie comprend des cours magistraux, des travaux dirigés et des séances pratiques en clinique. Les premières années du cursus sont concentrées sur les cours théoriques. Ce n’est qu’au fil du temps et durant les deux dernières années que la pratique est plus accentuée.

La formation continue

Ce programme convient davantage aux personnes adultes qui ont à cœur de devenir ostéopathes. Il leur permet d’obtenir une spécialisation dans le domaine. Pour ce faire, ils devront compléter 2600 heures de cours.

La formation continue s’adresse également aux professionnels de la santé qui voudraient obtenir une nouvelle spécialité. Il peut s’agir des médecins, des kinésithérapeutes, etc. Pour ceux-là, ce programme impose 1300 heures de cours. Il se focalise essentiellement sur les cours de pratique ostéopathique et non sur les notions basiques de biologie.

Retenez que, quelle que soit la formation choisie, vous bénéficiez d’un diplôme à la fin du cursus. Cela vous sera utile pour exercer votre profession et pour profiter du salaire qui en découle, en toute tranquillité.

Quel est le salaire d’un ostéopathe ?

La rémunération moyenne ou mensuelle d’un ostéopathe varie en fonction de plusieurs paramètres. Le premier est la situation et le lieu d’exercice du professionnel. Ordinairement, les honoraires moyens d’un praticien fluctuent entre 50 et 70 euros par consultation. Mais à Paris par exemple, ils s’élèvent à 90 euros. Un cabinet d’ostéopathe gagne donc un revenu très variable.

etude ostéopathe

Les autres critères qui influent sur le salaire moyen du pratiquant de ce métier sont le niveau d’expérience et le nombre de clients. Par exemple, un spécialiste qui vient d’obtenir son diplôme obtient environ 1300 euros par mois. Par contre, un ostéo-praticien qui exerce depuis quelques années et qui dispose de son cabinet peut percevoir jusqu’à 8000 ou 10 000 euros mensuellement.

Il convient de souligner que pour exercer cette profession en cabinet libéral, vous devrez créer une SELARL ou une SELAS. Cela vous permet de conserver votre indépendance, de protéger votre patrimoine. Cette forme juridique permet également de limiter la responsabilité de vos associés en fonction de leurs apports dans le capital.

Que retenir sur la profession d’ostéopathe ?

L’ostéopathie est une profession basée sur la guérison des troubles fonctionnels par des manipulations de la structure osseuse. Le professionnel de ce métier guérit donc ces patients en effectuant des gestes techniques précis sur la partie du corps qui pose un problème. Bien évidemment, il part d’un diagnostic pour déterminer celui-ci.

Pour devenir ostéopathe, vous devez avoir les aptitudes et les qualités naturelles adéquates. Vous devez notamment être en bonne forme physique, avoir la maîtrise de soi, être calme, etc. En dehors de tout cela, vous devez avoir les compétences techniques requises pour exercer pleinement votre futur métier.

Pour les obtenir, vous pouvez suivre une formation initiale ou en continu. Cela vous permet d’avoir un diplôme qui atteste de votre statut d’ostéopathe et vous permet de profiter de votre rémunération.

Fermer