Écrit par 15h56 Nutrition & Santé

À quel âge pour la pose d’un pacemaker ?

pose pacemaker

Lorsque le rythme du battement du cœur est lent, le médecin peut proposer la pose d’un pacemaker. Il s’agit d’un stimulateur cardiaque qu’on implante sous la peau d’un souffrant. Il est utilisé quand le cœur naturel du malade ne répond plus bien, c’est-à-dire défaillant.

Toutefois, il existe quand même des équivoques en ce qui concerne l’âge auquel on peut l’adopter. Le présent article propose de découvrir à quel âge peut se faire la pose d’un pacemaker.

Pacemaker, qu’est-ce que c’est ?

Le pacemaker est un boîtier en métal que l’on place sous la peau d’un patient. En général, il est posé à droite, dans la zone de la clavicule. C’est une pile interne qui alimente l’appareil. Ce dernier est lié à un ou maints petits câbles qu’on appelle souvent sondes de stimulation. Les sondes sont mises dans une ou moult cavités du cœur. Elles accompagnent ces câbles dans les veines qui s’y jettent.

Cette pile cardiaque qu’est le pacemaker lance de fortes impulsions électriques à l’endroit des oreillettes ou des ventricules du cœur. L’appareil prend appui sur une électronique consistante. Ce qui favorise une parfaite synchronisation de tout le système. Avec le stimulateur cardiaque, le cœur, par minute, est stimulé à près de 70 coups.

avoir un pacemaker à 80 ans

En effet, cet appareil est destiné à ceux qui souffrent de bradycardie. Ce sont des personnes dont la fréquence du battement cardiaque est à moins de 60 coups par minute. Un tel rythme n’apporte donc pas au corps assez d’oxygène et de sang.

Les souffrants ressentent alors de la fatigue, des difficultés à déployer des efforts physiques, l’essoufflement, les malaises, les vertiges, etc. Toutefois, il faut dire que les bénéficiaires des avantages de cet appareil sont sexagénaires au moins. Lors de l’intervention, les patients ont souvent entre 70 à 79 ans. La pose d’un pacemaker à 80 ans est donc le cas le plus observé.

 À quel âge pour la pose d’un pacemaker ?

Certains souffrants ont entre 70 et 80 ans. D’autres vont jusqu’à 90 ans. Il n’y a donc pas un âge défini pour poser le dispositif. Il y a en effet des jeunes patients qui peuvent l’adopter aussi. Quant à ces derniers, ils doivent être appareillés depuis leur tendre enfance.

Mais à ce niveau, lors de la toute première implantation, les cardio-pédiatres vissent les électrodes qui peuvent s’étirer dès que l’enfant grandira. La pose d’un pacemaker ne tient donc pas compte de l’âge, puisque la maladie (notamment la bradycardie) ne connaît ni enfant, ni jeune, ni adulte.

Y a-t-il des risques pour une pose de pacemaker à 80 ans ?

Le pacemaker peut se montrer sensible ou vulnérable à certaines ondes. Le dispositif peut se mettre au repos à l’approche des plaques de cuisson à induction. Il ne faut donc durer devant ces plaques lors de la cuisson. Il est recommandé d’y passer le plus vite possible pour l’allumage et l’extinction.

Il en est de même pour les portiques de sécurité qui se trouvent à l’entrée d’un aéroport, d’un magasin, etc. Celui qui porte cet appareil ne doit pas y stationner. Il doit les traverser le plus rapidement possible. Il peut aussi se rendre la tâche facile en présentant sa carte qui prouve qu’il porte un tel dispositif. La durée du pacemaker est de 10 à 15 ans.

Comment se passe l’opération de la pose d’un stimulateur cardiaque ?

Il faut dire que c’est un hôpital, une clinique ou un centre cardiologique qui abrite cette opération. Tous ces lieux doivent être spécialisés dans la pose d’un stimulateur cardiaque. Elle se fait dans une salle d’électrophysiologie.

Le patient adopte une position dorsale sur la table d’examen. On le place sous une anesthésie locale. Une incision se fait sous la clavicule par le cardiologue. L’objectif est d’implanter les sondes. On insère ensuite la première électrode par les veines dans l’oreille droite, puis une autre, et enfin dans le ventricule droit. Tout cela se fait sous un contrôle radioscopique.

age pose pacemaker

Après la mise en place de ces conducteurs, ces derniers sont liés au boîtier qui est implanté à côté du muscle pectoral. Enfin, le médecin recoud la peau. L’opération dure environ 40 à 50 minutes.

Par contre, il convient de préciser que l’opération n’est pas la même lorsqu’il s’agit d’un remplacement du stimulateur cardiaque. À ce niveau, le patient est toujours maintenu sous une anesthésie locale.

Le cardiologue réalise ensuite une incision de la peau. Après, il dévisse les électrodes. Il remplace l’appareil et il révise. L’opération dans ces cas est également moins longue que la première.

Le sport est-il possible avec le stimulateur cardiaque ?

Niveau santé, la pose d’un pacemaker ne dispense pas de l’activité sportive. Le souffrant peut bien pratiquer des exercices physiques. Il ne doit toutefois pas le faire dans le mois suivant l’opération. Les quatre premières semaines après l’intervention sont donc exclues. En effet, pendant cette période, les électrodes continuent leur processus de fixation dans le cœur. 

Fermer