Écrit par 9h09 Puériculture & Parentalité

Pertes marron ou brunes règles et grossesse : est-ce normal ?

perte brune marron enceinte

En attendant la naissance de son bébé, la femme enceinte se pose une multitude de questions et s’inquiète pour le bien-être de l’enfant qu’elle porte. Elle peut par exemple avoir des inquiétudes sur l’apparition des pertes marron ou brunes. Ces dernières peuvent aussi être observées avant ou pendant les règles chez une femme qui n’est pas enceinte.

Mais, qu’est-ce que ces pertes indiquent réellement ? Faites le point à travers cet article.

Les pertes marron ou brunes au cours de la grossesse

Les pertes vaginales sont généralement de couleur blanche, mais elles peuvent aussi être brunes ou marron. Les pertes brunes ou marron sont des sécrétions vaginales mélangées à la glaire cervicale et à des traces de sang (souvent vieux) provenant de l’endomètre. Elles peuvent être observées chez la femme enceinte uniquement en début de grossesse ou s’étendre sur plusieurs mois de grossesse. Leur couleur ainsi que leur aspect proviennent évidemment des traces de sang qu’elles contiennent.

Les pertes brunes apparaissent chez la femme enceinte pour différentes raisons. À priori, leur apparition n’est pas anormale, mais il est toujours plus prudent de demander l’avis d’un spécialiste comme votre obstétricien lorsque vous les constatez. Une vérification médicale vous permet de prendre les dispositions nécessaires au cas où les pertes brunes annonceraient une complication. 

Il faut préciser que les pertes marron sont considérées comme plus courantes au cours du premier trimestre de grossesse que durant les autres trimestres. On peut aussi les observer à la fin de la grossesse. Sans jamais céder à la panique, il est recommandé de surveiller son corps pour consulter dès la première apparition, même minime, de ces pertes.

Normalement, les pertes marron cessent d’elles-mêmes une fois passé le cap de la 12e semaine (premier trimestre) de grossesse. Cela est dû au fait que ces pertes sont liées à la nidation. Alors, si le phénomène persiste de manière relativement conséquente, une consultation s’impose. 

Notez que vous devez consulter en urgence si les saignements sont abondants et sans interruption. Il en est de même si ces derniers ont une couleur rouge ou noir, ou s’ils sont accompagnés de douleurs ou de contractions.

L’origine des pertes marron chez la femme enceinte

Les pertes brunes chez une femme enceinte ont différentes causes. Elles peuvent indiquer notamment :

  • Un saignement lié à l’implantation de l’ovule fécondé ;
  • Une irritation de la muqueuse utérine durant une relation sexuelle ;
  • Une grossesse extra-utérine ;
  • Une fausse couche ;
  • Un décollement partiel du placenta ;
  • Un placenta prævia.

Saignement lié à l’implantation de l’ovule fécondé

Les pertes brunes qui apparaissent de façon minime au début de la grossesse sont liées à la nidation de l’ovule fécondé. En effet, au cours de cette dernière, la femme enceinte peut légèrement saigner, et cela est tout à fait normal. Concrètement, pour que l’ovule fécondé soit bien implanté, le placenta doit se lier aux vaisseaux sanguins de l’endomètre de la femme enceinte. Ce phénomène peut entraîner de bénins et légers saignements. Toutefois, étant donné que tout peut arriver, les médecins conseillent de consulter quand on observe un saignement.

pertes marron brunes femme regles

Irritation de la muqueuse utérine durant une relation sexuelle

Il faut avant tout retenir que cette cause est entièrement bénigne, sans conséquence pour le bébé et vous. Il est donc inutile de s’inquiéter, sauf si les saignements sont abondants. Notez que cette cause est l’une des origines les plus fréquentes de pertes brunes lorsque la grossesse est à un stade avancé.

Cela dit, pendant la grossesse, il y a plusieurs modifications au niveau du col de l’utérus qui devient plus fragile et pourvu de nombreux vaisseaux sanguins. Dans ce contexte, la muqueuse utérine peut être légèrement irritée pendant un rapport sexuel, ce qui vous fera légèrement saigner à la fin.

Grossesse extra-utérine

Si les pertes marron sont accompagnées de douleurs dans le bas-ventre, la femme enceinte doit immédiatement consulter. En effet, ce phénomène peut indiquer que la grossesse est extra-utérine. Autrement dit, l’embryon se retrouve au mauvais endroit, car il est hors de l’utérus. La grossesse ne peut donc pas se développer et la patiente doit subir une intervention d’urgence.

Dans une grossesse extra-utérine, l’embryon peut se loger dans l’une des trompes de Fallope, dans la cavité péritonéale ou dans l’ovaire. Le médecin doit faire un examen pour localiser précisément l’ovule fécondé afin de déterminer la méthode appropriée pour le retirer. Il peut notamment préconiser une injection de médicament ou une chirurgie.

Fausse couche

Même si cette cause est plus ou moins rare, une fausse couche au début d’une grossesse peut être signalée par les pertes marron. Des études ont révélé que dans pratiquement 15 % des cas, les grossesses aboutissent à une fausse couche au cours des premières semaines. C’est pour cette raison qu’il faut rester vigilante et ne pas banaliser les pertes aussi bien en début de grossesse qu’en phase plus avancée.

Décollement partiel du placenta

Le futur placenta (trophoblaste) peut se décoller légèrement au cours de la nidation provoquant un hématome. Ce phénomène peut entraîner des saignements bruns légers jusqu’à ce que l’hématome disparaisse de façon spontanée. Mais, parfois, l’hématome ne se résorbe pas et entraine une fausse couche. 

Le décollement placentaire peut aussi survenir à un stade un peu plus avancé de la grossesse. Il est alors provoqué par la rupture d’une veine au pôle inférieur du placenta. Même si ce phénomène est généralement bénin, il est important de surveiller l’évolution de la grossesse en consultant un spécialiste.

Placenta prævia

Le placenta prævia signifie que le placenta se localise trop près de l’orifice interne du col de l’utérus. Il provoque généralement une hémorragie mineure qui se traduit par les pertes marron. Parfois, l’hémorragie est majeure, ce qui peut amener le médecin à procéder urgemment à l’extraction du fœtus par césarienne. 

Les pertes vaginales brunes avant et pendant la période des règles

Juste avant ou après les règles, la femme peut observer des écoulements de sang vieilli. Ces derniers constituent les pertes vaginales marron ou brunes. Ils résultent de l’oxydation du sang qui provient des voies génitales constituées par l’endomètre, le col de l’utérus et le vagin. Les pertes marron avant ou pendant les règles peuvent être bénignes. Elles ont diverses causes possibles, selon l’organisme et le style de vie de chaque femme.

Une infection ou une autre pathologie

Les pertes brunes ou marron avant ou pendant les règles peuvent être provoquées par une infection vaginale telle que la vaginose bactérienne. Dans ce cas, le phénomène peut s’accompagner des symptômes tels que les démangeaisons, les douleurs pelviennes et les brûlures. De plus, les pertes peuvent dégager une mauvaise odeur. Les pertes brunes peuvent aussi être observées en cas de :

  • polype,
  • kyste ovarien,
  • fibrome utérin. 

Parfois, ces pertes résultent d’une irritation du col de l’utérus ou d’une inflammation pelvienne. À cet effet, pensez à consulter dès que vous constatez qu’une perte blanche devient marron.

Une mauvaise utilisation de la contraception

Un cas de règle marron chez une femme sous contraception hormonale peut être le signe d’une mauvaise utilisation. Par exemple, si vous oubliez un jour de prendre la pilule, cela peut provoquer de légers saignements au niveau de l’utérus entraînant des pertes brunes. Les règles marrons peuvent également survenir lorsqu’une contraception a été mal dosée ou équilibrée. Dans ce cas, les pertes sont généralement marron foncées.

Une pilule contraceptive inadaptée

Les pertes vaginales brunes ou marron peuvent indiquer que la pilule que vous prenez n’est pas adaptée à votre organisme. Vous pouvez envisager cette possibilité si vous prenez la pilule actuelle régulièrement sans jamais oublier une dose. Si cette hypothèse se confirme, le recours à une pilule plus adaptée suivant la recommandation de votre praticien vous permettra de supprimer ces pertes. 

L’ovulation

Si vous constatez une perte marron avant les règles, cela peut vouloir dire que vous êtes en période d’ovulation. Le phénomène est plutôt courant chez les femmes qui ne sont pas sous contraception. Notez que dans ce cas, il survient de manière ponctuelle et les pertes peuvent avoir une couleur relativement rosée. 

La préménopause

Lorsque des pertes brunes ou marron sont observées chez une femme de plus de 45 ans, on peut envisager une préménopause. Généralement, on observe aussi d’autres symptômes au nombre desquels on peut citer les sautes d’humeur brusques et les bouffées de chaleur. 

pertes sang femme cycle

Les types d’examens médicaux à faire en cas de pertes marrons ou de règles brunes

Si vous consultez à cause des pertes brunes ou marron au cours de la grossesse, le médecin vous fera faire certains tests. En dehors de l’examen clinique classique, vous devrez faire une échographie. Cette dernière permet de connaître la localisation précise des saignements et de vérifier que le fœtus se porte bien. Le traitement qui vous sera prescrit pour supprimer ces pertes va différer selon que les saignements proviennent de l’intérieur de l’utérus ou du col.

Par ailleurs, pour établir un diagnostic, le praticien peut demander des analyses de sang ou faire analyser vos urines. Il peut aussi procéder à un prélèvement de vos sécrétions vaginales si les pertes proviennent du col de l’utérus. Le prélèvement sera analysé pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une infection. Parfois, la cause des saignements n’est pas nettement identifiée. Dans ce cas, la femme enceinte n’a pas de raison de s’inquiéter à partir du moment où sa grossesse évolue bien. 

La procédure est pratiquement la même pour les femmes qui consultent après avoir constaté que leurs règles sont brunes ou marron. Selon les cas, le problème peut être traité en changeant de contraception. Le traitement peut également consister à prendre des médicaments. 

Pour prévenir les pathologies pouvant entraîner des pertes marrons, il y a certaines précautions à prendre. Vous devez par exemple éviter d’utiliser les produits parfumés pour assurer votre hygiène intime. Il est recommandé d’utiliser plutôt des lingettes dépourvues de toute substance chimique et cela uniquement pour se nettoyer la vulve.

Fermer