Écrit par 10h05 Nutrition & Santé

Quels sont les différents types d’hébergements pour personnes âgées ?

Appartement de colocation pour personnes âgées

Les hébergements pour personnes âgées connaissent de plus en plus de diversités ces dernières années. En raison d’un vieillissement constant de la population et d’une perte d’autonomie moyenne autour de 83 ans, la population senior se fait plus nombreuse et plus dynamique qu’il y a quelques décennies. Pour répondre à leur besoin de logement, sans être immédiatement relégués dans des maisons de retraite, il existe différents types d’hébergements pour personnes âgées qui se présentent comme étant d’excellentes alternatives et qui permettent aux seniors de conserver leur joie de vivre.

1. La colocation entre seniors

Les colocations entre seniors sont en plein essor. Il s’agit d’un habitat partagé (maison, appartement, chalet…) où résident des personnes âgées autonomes qui souhaitent rompre avec leur routine et leur solitude. C’est une excellente façon de se retrouver pour discuter le soir, partager des repas et même cuisiner ensemble après un petit tour au marché.

Par ailleurs, ce type d’hébergement pour personnes âgées offre à chaque locataire la possibilité de retrouver un contexte familial tout en ayant une sécurité d’être constamment assistée par les autres habitants ou des professionnels auxiliaires qui peuvent intervenir à tout moment. Cliquez ici pour découvrir ce concept qui a le vent en poupe puisque depuis 2019, +30% des seniors souhaitent intégrer une colocation pour personnes âgées. 

Deux personnes âgées vivant ensemble dans une résidence pour sénior

2. La résidence service

Ce type d’hébergement pour personnes âgées est un excellent compromis entre la vie en communauté et la conservation d’une indépendance. Ces lieux encadrés par une service d’accueil 24h/24 permettent de recevoir des adultes âgés seuls ou en couple dans des logements privatifs de type studio, T1 ou T2 avec des espaces communs (restaurant, salle de cinéma, de sport, bibliothèque ou encore différentes animations).

Certaines résidences autonomies sont même en capacité d’accueillir différentes générations d’habitants et de jeunes étudiants grâce à leur système de propriété surveillée en permanence qui rassure énormément les parents qui se trouvent à distance. Cette mixité intergénérationnelle est particulièrement stimulante pour les seniors en quête de dynamisme et de fraîcheur.

3. La maison d’accueil rurale pour personnes âgées (MARPA)

Gérée par une association ou directement par la commune qui abrite ce type d’hébergement pour seniors, la maison d’accueil rurale est une excellente alternative aux maisons de retraite. Les Marpa permettent aux personnes âgées autonomes ou en légère perte d’autonomie de profiter de logements indépendants avec des pièces de vie collectives. Bien que les résidents puissent faciliter une assistance, ce ne sont pas des maisons médicalisées.

Couple de personnes âgées qui font une promenade

Ces centres dédiés aux personnes âgées (MARPA) sont parfaits pour couler des jours heureux loin de l’agitation urbaine et pour profiter du doux bruit des oiseaux. Généralement, ces maisons rurales sont plébiscitées par des personnes qui souhaitent rester proche de chez eux ou se rapprocher de leur famille tout en conservant leur autonomie.

4. La résidence autonomie (EHPA)

La résidence autonomie est un hébergement pour personnes âgées non dépendantes mais qui souhaitent résider dans une structure disposant de tous les services utiles d’un EHPAD. Généralement les Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées (EHPA) peuvent regrouper plusieurs types d’habitats partagés dont les foyers-logement, les hébergements temporaires, les unités de soins longue durée mais aussi les EHPAD.

C’est une très bonne solution pour trouver un logement à tarif modéré avec une infrastructure collective étudiée pour convenir à l’ensemble des besoins des adultes âgés en perte d’autonomie. Pour les familles et les proches, c’est aussi un lieu rassurant qui peut permettre au résident de basculer dans des soins infirmiers plus poussés en cas de dégradation rapide de leur état de santé.

5. L’EHPAD

Les EHPAD dont le sigle se traduit par Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes sont proposés pour les seniors qui présentent un niveau élevé de dépendance. Ce sont souvent des adultes qui ne peuvent plus subvenir à leurs besoins par eux-même et qui ne pourraient ni prendre place dans une colocation, dans une résidence service, un EHPA ou une MARPA ; même avec l’intervention d’un auxiliaire de vie.

L’avantage de l’EHPAD, c’est de proposer un accompagnement personnalisé pour toutes les personnes fragiles de plus de 60 ans, tout en préservant leur autonomie. Ce type d’hébergement pour personnes âgées est entièrement médicalisé et peut même parfois contenir des unités protégées pour encadrer les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer par exemple. Ainsi, elles assurent une prise en charge globale des patients que ce soit en termes de logement, de soins, de restauration et d’animation au quotidien. 

Mains de personne âgée s'appuyant sur une canne
Fermer