Écrit par 8h20 Puériculture & Parentalité

Mon bébé a-t-il une allergie ?

Bébé ayant des rougeurs sur les joues à cause d'une allergie

Yeux gonflés, boutons ou encore essoufflement : si votre bébé est allergique, vous avez besoin d’aide rapidement. Que pouvez-vous faire si votre bébé a une réaction allergique et comment reconnaître les symptômes d’une allergie ?

Qu’il s’agisse de poils de chat, de pollen ou de fruits : les réactions allergiques peuvent causer beaucoup de désagréments, même chez les bébés. Mais comment distinguer une éruption cutanée inoffensive d’une allergie grave chez le bébé ? Il est grand temps de faire le point sur les symptômes, les premiers secours et les allergies les plus courantes…

Allergie du bébé : Reconnaître et attribuer correctement les symptômes

Il est difficile de reconnaître les symptômes d’une réaction allergique chez les bébés. Outre le rougissement de la peau ou les démangeaisons, les nourrissons réagissent généralement aux substances allergènes avec des symptômes semblables à ceux du rhume. Cependant, il existe quelques indices sur la façon de distinguer les rhumes des allergies :

  • Les rhumes durent généralement une à deux semaines ; les réactions allergiques chez les bébés durent beaucoup plus longtemps.
  • Les rhumes sont souvent accompagnés de fièvre, contrairement aux allergies.
  • Les rhumes s’accompagnent de membres endoloris ou de maux de tête – les allergies ne causent pas de douleur physique.

D’autres symptômes d’allergie chez bébé peuvent inclure:

  • Rougeurs cutanées, boutons et éruptions cutanées
  • Démangeaisons
  • Yeux gonflés ou larmoyants
  • Éternuements et toux fréquentes
  • Essoufflement
Bébé ayant des rougeurs sur le dos à cause d'une allergie

Attention : Ce sont les réactions allergiques les plus courantes chez les bébés ; mais les fortes allergies restent rares. Cela est dû au fait que le système immunitaire n’est pas complètement développé au cours de la première année de vie : même si le bébé a une prédisposition héréditaire aux allergies, il a besoin de contacts répétés comme par exemple le nombre de pollens pendant un ou deux étés avant qu’une réaction allergique notoire se déclare.

Réaction allergique chez les bébés : premiers secours !

Avec les symptômes allergiques typiques chez les bébés tels que la rougeur de la peau, les démangeaisons ou des réactions similaires à un rhume, la prudence est de mise. Bien sûr, ces symptômes sont inconfortables pour votre tout-petit et peuvent nécessiter un traitement avec des plantes médicinales (homéopathie) ou un bain à la camomille. Mais cela dépend du pédiatre, que vous devez absolument consulter avant d’agir. Donc, si vous sentez que la réaction allergique de votre bébé ne disparaît pas après quelques jours, c’est une bonne idée de consulter un médecin.

Bébé en consultation chez le pédiatre qui vérifie les signes d'allergie et écoute les battements du coeur

Si votre bébé réagit à certains aliments avec des symptômes allergiques, il est également utile que vous notiez ce qu’il a mangé, et quand les réactions allergiques se sont produites. Ainsi, le médecin pourra mieux vous conseiller ou, si nécessaire, vous orienter vers un allergologue.

Cependant, si votre bébé est en danger, une aide rapide est nécessaire. Si vous remarquez :

  • Un essoufflement constant
  • De l’eczéma fort et étendu
  • Des nausées et vomissements
  • Une augmentation du pouls
  • Des troubles de la conscience…

Contactez immédiatement le médecin d’urgence !

Comment éviter les allergies chez un enfant ?

Aliments

Si vous offrez à votre progéniture une sélection d’aliments divers et variés avec la première bouillie, vous pouvez prévenir certaines intolérances et allergies alimentaires. Si vous évitez certains aliments, en revanche, cela entraîne souvent des intolérances et des allergies chez le bébé. 

Vous ne devez donc pas vous passer de poisson, de viande, de produits laitiers, de noix ou de tout fruit et légume que vous pouvez acheter au supermarché. Il faut les intégrer séparément par phase de 3 jours pour voir si le nourrisson les digère bien individuellement et évincer les éventuels reflux. Seule exception : le miel. Les plus petits ne peuvent en profiter qu’en petites quantités dès l’âge de deux ans.

Air frais

Amener votre bébé à l’air frais prévient également les allergies. Le contact avec l’herbe, la terre, le pollen, la poussière, les poils d’animaux et les feuilles aide le système immunitaire à se renforcer et à ne pas réagir à certaines substances présentes dans la nature. 

Grâce au contact avec les microbes via les animaux, cela permet également aux enfants d’être immunisés contre certaines allergies. Surtout dans la phase orale, vous devez permettre à votre bébé de toucher et de mettre dans sa bouche des choses supposées sales. Parce que le dicton “la saleté nettoie l’estomac” a une certaine vérité du point de vue des allergies : le corps de votre tout-petit ne peut s’habituer à son environnement stérile, il faut donc qu’il entre en contact régulièrement avec eux.

Produits cosmétiques

Vous pouvez éviter les irritations cutanées et les réactions allergiques chez les bébés en évitant de surdoser les crèmes, lingettes humides et huiles. Il est toujours préférable d’utiliser des ingrédients naturels et des produits sans parfum. 

La règle ici est : moins c’est plus ! Il faut également minimiser le contact avec l’eau au strict minimum : Prendre le bain deux fois par semaine pendant cinq minutes est tout à fait suffisant et n’irrite pas la peau inutilement.

Fermer