Écrit par 16h12 Puériculture & Parentalité

Nos 8 conseils pour vous aider à tomber enceinte

Futurs parents s'embrassant devant une échographie

Vous avez pris la décision de devenir parents et vous souhaitez tomber enceinte rapidement Toutes nos félicitations et nous croisons les doigts afin que ce rêve se réalise ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici huit conseils utiles qui vous aideront à vous rapprocher de votre rêve de parentalité.

1. Surveillez votre cycle et vos jours fertiles

Choisir le bon moment est crucial lorsqu’on essaie d’avoir un bébé. Une femme ne peut tomber enceinte que quelques jours par cycle. Le moment précis de l’ovulation augmente les chances de conception. Savez-vous comment calculer vos jours fertiles ?

Il existe plusieurs méthodes pour savoir quand l’ovulation a lieu. Le cycle menstruel moyen est de 28 jours. Dans ce cas, vos jours fertiles se situent entre le jour 9 et le jour 18 du cycle. Actuellement, les calculateurs de jours fertiles en ligne peuvent être une aide pour tomber enceinte et vous aider dans vos calculs. Cela vaut la peine de surveiller votre corps pour savoir quand vos chances de grossesse sont les meilleures. 

Par ailleurs, vous pouvez le calculer en fonction de votre température corporelle basale qui est à prendre dès que vous vous réveillez. La température corporelle basale est la température corporelle au repos. Elle varie selon le jour du cycle. Dès que votre température corporelle augmente après l’ovulation, il est possible de déterminer le jour de l’ovulation à partir des mesures prises lors du cycle précédent et en cours.

Pendant la période périovulatoire, la quantité de pertes vaginales augmente de manière significative, ce que l’on appelle mucus oestrogénique. Ce dernier se distingue par une consistance transparente, élastique et extensible, dont la structure ressemble au blanc d’œuf de poule. Il provoque également une sensation d’humidité dans le vagin. La composition et la consistance du mucus est un facteur très important pour la fécondation. Il permet le libre transport du sperme vers l’ovule.

Vous trouverez aussi des tests d’ovulation, disponibles dans la plupart des pharmacies afin de déterminer vos jours fertiles.

2. Se complémenter en acide folique et en nutriments précieux

La meilleure source de vitamines et de minéraux est une alimentation variée et équilibrée. Cependant, ce n’est pas toujours évident de couvrir les besoins de l’organisme en une journée, surtout si vous essayez d’avoir un bébé. 

Lors de la planification d’une grossesse, vous devez prendre soin d’avoir de bonnes habitudes alimentaires et une supplémentation appropriée dès maintenant. C’est particulièrement vrai pour l’acide folique ! Autrement appelée vitaminnee B9, l’acide folique régule la croissance et le fonctionnement de toutes les cellules du corps de la femme, y compris les ovules. L’OMS recommande aux femmes essayant d’avoir un enfant de prendre de l’acide folique à raison de 0,4 mg par jour.

Fruits et légumes, symbole d'une alimentation équilibrée, idéale pour tomber enceinte rapidement

Ce complément devrait également être pris par les futurs pères, car il affecte la qualité du sperme. Il existe un groupe de vitamines et de minéraux qui ont fait leurs preuves pour favoriser la fertilité. Il s’agit notamment de la framboise, de l’aubépine et du sureau. Ces ingrédients naturels soutiendront votre cycle menstruel, aideront à nettoyer le corps des toxines et préparent l’endomètre pour une bonne implantation de l’embryon.

3. Avoir un bon poids de forme

Il existe une énorme relation entre votre poids corporel et votre fertilité ! Les kilogrammes en excès ou le manque de poids perturbent le processus d’ovulation. Le surpoids peut perturber vos cycles ovulatoires et menstruels. Il peut également interférer avec la croissance du follicule ovarien, le bon développement de l’embryon et son implantation. En cas d’insuffisance pondérale, les problèmes de fertilité résultent d’une aménorrhée secondaire, d’une sécrétion accrue d’hormone folliculo-stimulante, dont le niveau élevé est le plus souvent lié à une insuffisance ovarienne, ou d’une phase lutéale raccourcie. 

L’influence du poids corporel sur la fertilité d’une femme est visible à chaque étape du processus de reproduction, à partir du moment où l’on essaie d’avoir un enfant et se termine par des complications de la grossesse, de l’accouchement et de la puerpéralité. Par conséquent, veillez à une bonne nutrition et à une activité physique, qui sont essentielles pour la santé et le maintien d’un poids santé.

4. Évaluer la fertilité de l’homme

Si vos plans pour concevoir un enfant ne réussissent pas immédiatement, vous en chercherez instinctivement la cause. Très souvent, les femmes se culpabilisent, se font dépister, suivent un régime et prennent toutes les mesures pour optimiser leur fertilité. Cependant, dans la moitié des cas de difficulté à concevoir, le problème vient de l’homme. 

La fertilité masculine est également sensible à un certain nombre de facteurs, mais les hommes pensent que s’ils ont la capacité d’éjaculer, leur fertilité est bonne. Malheureusement même si le problème d’éjaculation et érection n’est pas visible, cela ne signifie pas que l’homme est fertile.

Faux spermatozoïde se dirigeant vers un fruit de la passion pour symboliser le fait de tomber enceinte

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi des critères qui déterminent la fertilité masculine par la qualité du sperme. La fertilité masculine dépend essentiellement de la quantité, de la mobilité et de la viabilité des spermatozoïdes. De nos jours, il est possible de faire un test de sperme à la maison. Cependant, il n’est pas aussi précis qu’un spermogramme réalisé en laboratoire.

La fertilité masculine est exposée à un certain nombre de facteurs : la chaleur affecte notamment la production de sperme. Si les testicules sont exposés à une chaleur excessive, comme des sièges de voiture chauffants, des saunas ou des bains chauds mais aussi des pantalons trop serrés… La production de sperme peut être réduite. De plus, lorsqu’il essaie d’avoir un enfant, un homme doit éviter les situations dans lesquelles une pression est exercée sur les organes génitaux dans des situations telles que le cyclisme, l’équitation.

Tout comme les femmes qui cherchent à devenir maman, les hommes devraient également prendre de l’acide folique, de la vitamine E et du zinc, car ils sont responsables de l’équilibre hormonal et, par conséquent, de la santé des spermatozoïdes. Faire du sport et faire de l’exercice sont également bénéfiques pour la production de sperme.

5. Prendre la bonne position sexuelle pour concevoir bébé

On ne vous apprend rien, pour tomber enceinte facilement, il faut avoir des relations sexuelles. Cependant, peu de couples connaissent quelques astuces simples qui augmentent les chances de tomber enceinte. La bonne nouvelle est que vous devriez tout faire pour atteindre l’orgasme commun, sans pour autant chercher  le marathon sexuel.

Le meilleur sexe est celui qui est détendu et agréable. 

Lorsque l’homme éjacule et que la femme a son orgasme quasi simultannément, les sppermatozoïdes ont beaucoup plus de chances d’atteindre les ovules à féconder. En effet, quand la femme a un orgasme, le col de l’utérus s’enfonce littéralement dans le sperme à la suite de la contraction des muscles utérins, ce qui augmente également les chances que le sperme atteigne l’ovule et augmente les chances de fécondation.

Par conséquent, faites-vous plaisir et sans pression. La qualité du sexe est beaucoup plus importante que la fréquence, la fréquence à laquelle vous avez des rapports sexuels n’est pas critique. Le sexe qui procure du plaisir un effet positif sur la fertilité. La sensation d’excitation modifie la quantité et la texture de la glace cervicale, ce qui favorise le mouvement des spermatozoïdes. 

La bonne position pendant les rapports sexuels peut également être utile, car la règle générale est que toute position où la pénétration est profonde et la distance entre le gland masculin et le col utérin de la femme doit être aussi courte que possible pour augmenter les chances de conception. La gravité peut également s’avérer être une circonstance favorable : la position dans les flux de sperme forgé dans le vagin est également recommandée.

Néanmoins, la position missionnaire classique convient également à la conception, et si le sexe dans une position devient ennuyeux, il est conseillé d’essayer d’autres positions. 

Une autre position qui convient à la conception est la position de la bougie : C’est une variante de la position du missionnaire. Dans cette position, la femme est également allongée sur le dos, l’homme s’agenouille devant elle et la femme pose ses jambes sur les épaules de son partenaire et soulève le bassin au moment de la pénétration. Cette position permet une pénétration profonde et convient donc aux couples tentés de concevoir. 

Enfin, les positions arrières sont également recommandées en raison de la possibilité d’une pénétration profonde, tandis que les positions où une femme est au dessus de son partenaire ne le sont pas.

6. Limiter les aliments gras et transformés

La mode BIO a du sens quand on cherche à tomber enceinte rapidement ! Autant que possible, éliminez de votre alimentation les aliments transformés remplis de conservateurs et d’améliorants. Votre fertilité n’aime pas particulièrement les substances grasses et transformées. Ils entraînent des troubles de l’ovulation, et qui plus est, si vous les donnez à votre partenaire, ils peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de son sperme. 

Burgers très gras sur une table. L'alimentation grasse n'est pas recommandée pour tomber enceinte

De nos jours, les aliments non transformés sont disponibles même dans les chaînes de magasins. Plus d’excuses pour ne pas avoir de marché écologique à proximité. Les graisses transformées sont un produit de l’industrie alimentaire et un moyen économique de prolonger la durée de conservation des graisses végétales utilisées dans les produits industriels de boulangerie et de confiserie, ainsi que les margarines bon marché. Ils contribuent au développement et à l’aggravation de l’endométriose, et augmentent également le risque de fausse couche en faisant taire le gène responsable du bon fonctionnement du placenta. Pour vous protéger des graisses défavorables, abandonnez la friture à la vapeur et faites place à la cuisson en papillote et aux grillades.

7. Ne pas être trop pressés et stressés

Le stress peut doubler votre risque de ne pas tomber enceinte ! On estime également que jusqu’à 30% des couples ont un problème de fertilité dû au stress. Lorsque vous essayez d’avoir un bébé, vous entendrez des dizaines de conseils : « arrêtez de fumer, changez votre alimentation, prenez des vitamines », mais n’oubliez jamais de vous détendre.

Les facteurs environnementaux apportant du stress jouent un rôle important dans les problèmes de fertilité. Le stress à long terme signifie que les glandes surrénales sont constamment stimulées pour fonctionner. Ensuite, la quantité d’adrénaline et de stéroïdes surrénaliens sécrétés augmente. De plus, l’hypophyse sécrète de la prolactine. Il peut bloquer la fonction reproductrice, provoquer des troubles de l’ovulation et une défaillance du corps jaune. Allez-y doucement! 

Pour tomber enceinte facilement, il est conseillé d’avoir des rapports tous les 2-3 jours. Contrairement aux croyances populaires, voir des relations sexuelles trop rarement ou trop souvent n’est pas non plus propice à la conception. 

Des rapports sexuels fréquents feront en sorte que le sperme de votre partenaire contiendra moins de spermatozoïdes, ce qui peut réduire les chances de fécondation. Si vos rapports sexuels sont moins fréquents, un test d’ovulation sera utile pour aider à indiquer quand un ovule est libéré des ovaires dans l’utérus (ovulation). Pour que la fécondation ait lieu, le sperme doit atteindre l’ovule dans les 24 heures suivant l’ovulation.

Bougie et tasse de thé posés sur une table ou il y a une feuille avec marqué patience.

8. Réduire votre consommation caféine

Petit noir, latte ou peut-être frappé ? Si vous êtes une connaisseuse de café et que vous souhaitez tomber enceinte, vous ne serez pas ravie de ce que nous allons vous annoncer. Il faut savoir que la caféine peut réduire l’activité des muscles responsables du bon transport de l’ovule des ovaires à l’utérus. Cela peut entraîner des difficultés à tomber enceinte et, dans les cas extrêmes, une grossesse extra-utérine. 

Il convient également de mentionner comment la caféine contrôle notre corps. Le café stimule, atténuant souvent les symptômes de fatigue. Il est tout à fait normal d’avoir besoin d’un coup de pied énergique pendant la journée. Cependant, une agitation constante nous rend nerveux, sensibles aux stimuli et sujets au stress. D’où la proximité des troubles de l’ovulation, qui se traduisent directement par la fertilité. Selon les nutritionnistes, une dose sûre pour tomber enceinte rapidement est inférieure à 200 mg par jour, c’est-à-dire pas plus de deux tasses de café instantané ou une tasse de café expresso, deux tasses de thé noir ou quatre tasses de thé vert.

Fermer