Écrit par 10h26 Nutrition & Santé

Levée du pass vaccinal : Tout ce qu’il faut savoir

levee pass vaccinal

La pandémie de la Covid-19 est encore bel et bien d’actualité. Des mesures ont tout de même été prises pour aider la population à lutter contre cette maladie.

Le pass vaccinal est compté parmi les solutions mises en place dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus SarsCov-2. Par ailleurs, il est à noter que le pass vaccinal a été levé depuis le 14 mars 2022. Voici ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Le pass vaccinal en France

Avant de s’intéresser à cette levée de l’obligation de présenter un pass vaccinal, il serait mieux d’identifier ce qu’est ce fameux pass vaccinal. Ce dernier est en fait un document officiel qui atteste que son détenteur a reçu toutes les doses recommandées d’injections de vaccin contre la Covid-19. D’une manière générale, il s’agit de 2 doses de vaccins suivies d’un rappel ou bien d’une dose de vaccins puis d’un rappel, dans le cas d’une infection antérieure.

Le pass vaccinal a servi de « laissez-passer » pour son propriétaire en lui donnant accès à divers endroits. À l’exemple des bars, des restaurants, des lieux de loisirs, des transports interrégionaux, et aussi aux territoires d’autres pays. Le pass vaccinal peut être présenté sous deux formats : le format papier et le format numérique. Il est constitué soit d’une certification de vaccination soit d’un résultat d’un test RT-PCR ou antigénique.

Dans le premier cas, la personne devra disposer d’un schéma vaccinal complet. En d’autres termes, la dose de rappel devra avoir été effectuée dans le délai imparti dans un des nombreux centres de vaccination à travers le pays. Il est notamment possible de trouver un centre de vaccination Covid à Clermont-Ferrand entre autres. Dans le second cas, le résultat du test RT-PCR devra attester le rétablissement du patient à la suite d’une infection à la Covid-19. Le certificat de rétablissement devra dater de plus de 11 jours et de moins de 6 mois.

pass vaccinal

Par ailleurs, il est indispensable de distinguer le pass vaccinal avec le pass sanitaire. Ce sont deux choses effectivement différentes. Cette distinction réside notamment dans le fait que le pass vaccinal ne prend en compte que le certificat de rétablissement et la vaccination complète. Alors que le pass sanitaire considère la présentation d’une vaccination anti-covid, ainsi qu’un résultat de test Covid-19 négatif.

Ce qu’il se passe à compter du 14 mars 2022

Il a été annoncé que l’obligation de présenter un pass vaccinal valide sera levée à partir du 14 mars 2022. Le pass vaccinal est donc suspendu à compter de cette date. La décision a été prise pour faire suite au Conseil de défense sanitaire du 3 mars 2022. La levée du pass vaccinal sera accompagnée de celle de certaines autres restrictions, dont le port du masque dans quelques endroits publics.

Quant au pass sanitaire, il reste exigé, surtout dans certains lieux et établissements. Le document sera à présenter pour avoir accès aux lieux où des personnes à risques circulent. Il y a entre autres les maisons de retraite, les résidences autonomie. Tout comme les hôpitaux, les établissements médico-sociaux, les cliniques, ainsi que les établissements qui accueillent les personnes en situation de handicap.

Continuer à prendre des précautions par rapport à la maladie

Comme évoqué précédemment, le pass vaccinal n’est plus exigé depuis le 14 mars 2022 pour avoir accès à des endroits publics. Il est toutefois indiqué de savoir que le virus du SarsCov-2 circule toujours. Il est donc fortement recommandé de ne pas relâcher la vigilance. 

En effet, pour conserver l’effort santé actuellement présent sur le territoire, la population devrait continuer à appliquer certaines recommandations. Chacun est encouragé à continuer la réalisation des gestes barrières. Ce sera toujours une manière simple, mais efficace de contribuer à empêcher la propagation du virus.

Fermer